AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ~ Isis ~ SalVatioN'S Fac£ ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Isis

avatar

Nombre de messages : 16
GROUPE ? : ~ As DarK As NighT ~
EMPLOI ? : ~ BloodY SuckeR ~
HUMEUR ? : ~ Noir£ ~
Date d'inscription : 30/03/2008

IDENTITY CARD
Love ?: ~ MY SELFISH ~
Something to say about YOU ?:

MessageSujet: ~ Isis ~ SalVatioN'S Fac£ ~   Dim 30 Mar - 21:37

IsiS

YouR WoRsT NightMar£ ...



  • I. IDENTITY

      NOM : BrandS O'ConnoR
      PRENOM : ElizabetH
      SURNOM : IsiS / ElY
      AGE : 22 sombres printemps.
      SEXUALITE : Hétérosexuelle
      NATIONALITE : Irlandaise


  • II. WHO ARE YOU ?

      Connaissez vous Méduse ? Non ? Et bien écoutez attentivement ce qui suit... Une apparence de vipère, dans un coeur étrange et mystérieux, un subtil mélange improbable réunissant des qualités et des défauts paradoxaux. Animale, Isis est d'une prestance qui impose le respect. Gracieuse et énigmatique, elle est insaisissable, ses traits habitués à la rudesse d'une vie sans nuit ne trahissant aucune des émotions qu'elle est susceptible de ressentir. Sombre, parfois froide aux premiers abords, elle cache son jeu à merveille. Sous un loup cassant et brutal, elle est d'une douceur incommensurable. Pour survivre dans le monde qu'on lui a jadis choisi, elle doit s'adapter, et toujours veiller à ses paroles. Perverse, sarcastique et violente, tout ceci résume si bien la face exposée au grand jour de cette étoile : espiègle, douce et amicale, elle a le masque du démon au dessus du visage angélique de la misère de sa perfide espèce... Son regard froid et cassant n'a nul besoin d'être alimenté par des paroles inutiles, ses prunelles émeraudes intimidant avec une facilité déconcertante, sans aucun doute imposé par le sang glacé de corps meurtri. Calculatrice, et manipulatrice, elle a peu de scrupules, et n'hésiterait pas à faire des sacrifices. Plus intellectuelle que physique, elle a toujours adopté une position de réflexion, sa chasse en est le parfait exemple, jamais aucune goutte de sang ne se perd, le vermeille ne parcourant que ses lèvres expertes. Perfectionniste, Ely ne laisse jamais rien au hasard, phénomène bien trop aléatoire pour lui apporter un quelconque sentiment de confiance, ne dit on pas : on est jamais mieux servi que par soi même ?


  • III. HOW DO YOU LOOK LIKE ?

      Féline ... C'est le mot qui vient immédiatement en bouche à quiconque pose son regard sur cette créature si énigmatique... Furtive et insaisissable, sa silhouette est fine et légère. Elle semble se mouvoir avec une facilité déconcertante, bien souvent sur la pointe des pieds. D'une taille modeste, elle n'en souffre aucunement. Ses jambes sont élancées, et au galbe idéal; elles surmontent deux fesses fermes et rebondies, musclées à souhait. Son ventre est plat, et s'y dessinent quelques unes des courbes gracieuses et attirantes de sa parfaite musculature. Sa poitrine est généreuse, sans être exubérante, gardant une ligne simple et frivole. Le visage d'Ely est d'une candeur extrême... Ses traits fins et bien dessinés soulignent un regard enfantin si charmeur, formé par deux grandes perles virant de l'azur à émeraude comme les vagues déferlantes d'une mer déchainée. Son nez est légèrement retroussé, et ses lèvres sucrées sont généralement maquillées d'un rose semblable à de la barbe à papa, tandis que ses prunelles sont soulignées par un fin trait noir, ses joues, quand à elles, sont légèrement rosies. Une longue chevelure d'un blond blé étincelant dévale ses courbes attirantes, souvent mises en valeur. Peu de personnes lui donneraient son âge, ses iris bleutées reflétant souvent une lueur juvénile et joueuse.


  • IV. WHAT ABOUT YOUR LIFE ?


    PROMENONS NOUS DANS LES BOIS...


      La lune avait quitté son loup, déversant sur la Terre une couverture argenté sur laquelle se reflétait le balais des étoiles. Leurs lueurs fantomatiques brillaient sur la surface du lac, étonnement calme et sereine, prête à briser cette apparente tranquillité sous la moindre fourberie du vent. Et puis, un bruit de pas saccadés brisa le silence tel amant déchirant avec impatience le corset de sa conquête. Une fine silhouette se dessina alors à l'orée du bois, courant désespérément vers une échappatoire invisible. J'observe la scène avec un certain amusement, pour une fois, je ne suis pas le chasseur, mais un simple spectateur... Un sourire étira alors mes lèvres fines sur lesquelles étincellent encore quelques gouttes vermeilles, stigmates de mes cruels desseins. Et puis, mes prunelles se baladèrent impétueusement sur son corps svelte et élégant, malgré la frayeur qui l'habitait et massacrait ses traits angélique. Qui pouvait elle donc bien fuir ainsi ? L'un de mes semblables ? La réponse suivit ma question, et le malin s'échappa de la dense végétation, où perlaient encore les restes de la pluie matinale. Me serais je trompé ? Cet impertinent n'était pas un noble représentant de mon espèce, mais un simple chien inconscient qui s'en prend au fruit du talent du grand créateur. Je sortis alors de ma torpeur, brisant ma léthargie passagère et entrant en scène lors de l'acte fatidique de cette morne pièce. Mais déjà, j'aperçus briller la lame de métal à la clarté de l'astre, fendant l'air telle une furie, et s'abattant lourdement sur le corps vulnérable de ma petite princesse. Je ressentis presque la froideur de l'arme déchirer son cœur tendre. Pauvre d'elle... La rédemption était sans aucun doute une chose à laquelle elle n'avait pas pensé, et pourtant... Elle allait découvrir un monde de puissance et de souffrance, un monde... Mon monde... D'un revers de la main, je terrassa mon semblant d'adversaire, furtif tel le félin qui paraît m'habiter, depuis si longtemps... Le corps inerte de ma Méduse se laissa tomber dans mes bras, ses iris suppliantes me contemplaient, faisant naître en moi une terrible attirance... Et le baiser du Diable s'abattit dans son cou, brûlant des milles flammes de l'enfer, consumant son enveloppe charnelle qui ne fut bientôt plus qu'un lointain souvenir...
      « Danse... Danse pour moi mon enfant... Je suis Saint Pierre, et je t'apporte les clefs du paradis... Isis... »


    PENDANT QUE LE LOUP N'Y EST PAS...



      « Isis... »
      Son nom traversait les nuits depuis bien trop longtemps déjà, tel un mythe, une légende, furtive que l’on n’ose pas nommer réalité, de peur de trop parler du loup qui rode autour de la maison... Mais il était déjà trop tard, précédant sa réputation, le félin aux milles et unes souffrances ne cessait de semer derrière lui les stigmates d’un destin noir, sans espoir de rédemption. Caressant l’espoir d’un jour tomber sous la violence de son propre chagrin, cette créature condamnée à n’observer que l’éclat morne et éteint de la lune, ne pouvait se perdre à croire au salut. Dans cette venelle, le seul enfant qu’Isis n’ait jamais porté fut les carnages de son animalité croissante, Horus n’étant que le symbole d’une criarde mélodie composée des hurlements de terreur de ses victimes frêles et impuissantes. Déesse protectrice des enfants ? Pour un temps seulement, car cette protection venait de Saint Pierre lui-même, une fois leur dernier souffle de vie disparu à jamais dans les limbes de l’obscurité. Perdu dans le dédale de son esprit, Elizabeth, sous ce nom oublié, s’égara dans une jungle moderne, où les risques décuplés menaçaient l’humanité sous une forme bien plus sournoise. Et puis, sa non vie bascula dans un enfer qu’elle ne soupçonnait pas, une captivité intellectuelle et physique, la faisant perdre le peu de raison qui l'habitait encore...
      A pas feutrés, l'ange déchu vagabondait, dérivant à bord d'un navire abscons et impénétrable. Un félin dans toute sa splendeur, d'une démarche svelte et légère, ne semblant pas subir le poids de son corps parfait. Cela faisait plusieurs jours qu'elle le suivait, entre son travail et son appartement des plus coquets. Il était grand, brun, un visage doux aux traits bien dessinés, et avait une carrure de sportif des plus attirantes. Brillant, il avait quitté l'université depuis quelques mois, et avait monté sa petite entreprise au cœur de Heaven city, ne se doutant pas un seul instant qu'il avait tracé sa propre ligne verte sur le territoire d'Isis. Captivée par cet être, elle s'était délectée de ses manières, quelques peu familières, mais c'était dans l'air du temps, et cela lui allait si bien... Et puis, il sortit du petit taxi jaune, parfaite réplique des guimbardes New Yorkaises. Ses prunelles se posèrent sur elle, accoudée à un muret, l'esprit ailleurs. La donzelle semblait chercher son chemin, et sa silhouette élégante ne la laisser pas passer inaperçue... Un angélique sourire étira ses lèvres pulpeuses. Et il s'avança, innocemment vers son propre destin... Tout alla si vite... Un café, un diner, et un second rendez vous, un charnelle rendez vous...
      Glissant avec une douceur infinie, les mains du garçon caressaient le visage de sa future amante avec une passion naissante et violente. Il était sien, ne pouvant détacher un instant son esprit de cette créature incroyable, découvrant avec à chaque fois la même surprise les extraordinaires contrées qu'avait visitées Isis... Quittant la table, le moment le plus cher à ses yeux se dessinant enfin dans l'air du temps, leurs lèvres s'échangeant un voluptueux baiser où leurs langues s'entremêlaient enivrées d'une passion sans limite... Et puis... Les caresses expertes de la demoiselle gravir les courbes parfaites de son cou, y déposa sans cesse les stigmates de sa possession. Mais bientôt, le blanc immaculé de ses canines brilla à la lueur de la lune, déchirant l'obscurité avant le coup de grâce, plongeant à travers sa peau si fragile et si friable qui céda sans difficulté aucune sous la maîtrise parfaite de son dernier amour...
      C'est alors que le chasseur devint proie, se laissant absorbé littéralement par le délice du fin filet vermeil qui s'écoula dans sa gorge avec un régal incommensurable. Le coup porté en traitre ne laissa pas une chance au vampire, s'écroulant sur le sol en un gémissement plaintif, gâchant le tableau de maître qu'était son sublime visage, parsemé de tâches carmins... L'obscurité de la nuit baignait pour la dernière fois ce qui se sépara bientôt de son nom : Elizabeth Brand's.




    SI LE LOUP Y ETAIT...



      Edward Buckett, 6 juin 2018.

      « La surprise était le meilleur stratagème pour capturer notre premier spécimen. On la nomme Isis, c'est le plus ancien sujet que je n'ai jamais rencontré. J'ai effectué bon nombre de rechercher à son propos, mais les informations manquent, mais d'après les dernières traces de notre première patiente, elle serait âgée de plus de 88 ans, et son véritable nom serait Elizabeth Brand's O'Connor. Née en Irlande, ses parents auraient quitté l'île, suivant la vague d'émigration verte qui déferla sur les États Unis en 1928. Elle devait alors avoir deux ans. C'est à l'âge de vingt ans que disparaissent toutes traces de son sombre chemin, s'éparpillant au lendemain de la seconde guerre mondiale. Récemment, nous avons soulevé une piste intéressante, un simple pseudonyme, Ely Lyn, qui briserait le silence que nous impose cette créature de la nuit. Nous ne pouvons rien en obtenir, son passé, son état, ses pensées, tout reste enveloppé d'un épais voile d'incertitude. Elle n'est animé d'aucune émotion, et semble étonnamment calme, dénuée de toute colère et de tout désir de vengeance. J'ai un jour émit l'hypothèse que cet état presque léthargique était du au manque d'obscurité, mais une telle cure ne donna rien de très concluant. Pas un mot n'a foulé ses lèvres depuis son arrivé ici. Elle n'a jamais représenté une quelconque menace pour l'équipe scientifique, et reste d'un silence de glace presque cadavérique. C'est l'un de nos sujets les plus intriguant, l'état vampirique ne semble pas affecter ses sentiments et ses différents ressentis, détachée de son environnement, elle peut ainsi avoir un aspect et un comportement parfaitement humain; c'est ce qui la rend si redoutable. »

      Edward Buckett, 8 décembre 2028.

      « Pour la première fois depuis 10ans, Isis s'est enfin décidé à communiquer. N'allant pas jusqu'à débiter une tirade, elle a tout de même consenti à accorder un regard à l'une des infirmières assignées à son confort. Inquiétant ou signe d'une future guérison ? Je ne souhaite pas encore m'avancer à ce sujet; mais il paraît clair qu'elle commence à quitter le monde dans lequel elle est restée cloitrée durant de très longues années, et je ne pense pas que cela soit uniquement lié à sa capture, mais également à son errance avant son arrivée ici. Je commence à avoir confiance en elle, à tord peut être, mais c'est la seule à témoigner d'une frêle humanité serte, mais d'une humanité tout de même... »

      Edward Buckett, 12 juin 2034.

      « 16 ans sont passés depuis l'entrée d'Isis dans nos bâtiments. Etrangement, c'est ce sujet qui nous a le plus surpris. De part son évolution parfaite, et les capacités dont elle a fait preuve : son activité cérébrale dépasse largement celle de ses semblables. Nous ne savons pourtant toujours pas si la parole lui manque, ou si c'est un désir de sa part de garder cet incassable silence. Elle témoigne d'un réel dégoût pour ses confrères, et ne semble souhaiter que leur faire payer sa souffrance passée. Je me demande parfois si ce n'est pas qu'un loup qu'elle nous expose avec fierté à nous, incrédules, pour mieux pouvoir nous berner... »

      Edward Buckett, 6 juin 2036.

      « Un simple hasard ? Ou le témoignage d'une réelle supériorité ? Cela fait exactement 18 printemps qu'Isis est entrée dans notre programme de recherche. Jour pour jour, elle s'est échappée de notre emprise, en compagnie de bon nombres d'autres sujets. Seulement, elle ne partit pas comme une voleuse, et nous laissa de quoi nous inquiéter ou nous satisfaire. Sur un papier blanc, dont la provenance reste encore inconnu, elle nous a laissé entendre de ses desseins. Les courbes manuscrites étaient parfaites, comme un art qu'elle n'aurait pas apprécié depuis trop longtemps :
      « Don't Try To UnderStand Me, I Have Done My Choice... » »





Dernière édition par Isis le Mer 2 Avr - 21:38, édité 14 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://labulle.forums-actifs.net
Isis

avatar

Nombre de messages : 16
GROUPE ? : ~ As DarK As NighT ~
EMPLOI ? : ~ BloodY SuckeR ~
HUMEUR ? : ~ Noir£ ~
Date d'inscription : 30/03/2008

IDENTITY CARD
Love ?: ~ MY SELFISH ~
Something to say about YOU ?:

MessageSujet: Re: ~ Isis ~ SalVatioN'S Fac£ ~   Dim 30 Mar - 22:31



    IL NOUS MANGERAIT...


      Quelle douce caresse que le parfum délicat de la rosée fraîchement tombée. Je me délecte de ce moment exquis, aux milles et une senteurs, alors que mes sens retrouvent une essence perdue, et dissoute dans une léthargie à présent révolue. Je savoure ce vent frais et taquin qui fouette mon visage, qui redécouvre avec un plaisir incommensurable un air de liberté depuis trop longtemps oublié. Mais Ils salissent le tableau de maître que constitue la fin de ma captivité, eux, ces êtres faibles; dénués de raison, semblables à des chiens mal léchés prêts à bondir sur le moindre objet en mouvement qui accompagne ma première escapade depuis 18 ans déjà. Tout cela me dégoute, moi qui ait perdu le goût du sang, à jamais enfoui dans le dédale de mon esprit torturé par un excès de violence qui jadis conduit à ma perte.
      Seulement, cette succession de tourments n'a pas eu que de tristes conséquences, car j'en ai tiré un précepte de taille, me faisant tomber, ma race et moi de notre pied d'estale insolent et inutile. J'ai compris que les desseins de mon espèce n'avait rien de louables, grâce à cette figure paternelle qu'est Edward. J'ai trouvé en lui, un être que je n'aurais jamais espéré rencontré, un guide, menant mes pas jusqu'à la plus précieuse des destinées : un but à atteindre, une ligne de conduite, bifurquant sur le chemin de la décadence avant qu'il ne soit trop tard....
      Je renais, aujourd'hui, des cendres d'un pheonix humain, sous le jour d'une cruelle créature aux allures d'ange déchu, mon regard baignant d'une rage justifiée et impulsive qui me fera mener à bien la mission qui m'a été confiée ; celle d'éradiquer la vermine qui m'a engendrée et avec qui je cohabite bien malgré moi. Cette ouverture d'esprit ne reste pas la seule métamorphose qui accompagne l'innovation de ma non vie. Depuis quelques temps déjà, je tends l'oreille, laissant vagabonder mon esprit, m'émerveillant d'un regard enfantin grâce à ce que mon ouïe peut à présent percevoir. Un souffle, un mot, et puis... Des phrases, des souvenirs, des images alors que je peux à présent lire en vous comme dans un livre ouvert...


  • V. HOW WILL YOU REACT IF ...


      1/ Vous êtes affamé, mais la seule victime en vue est un chasseur qu'il ne faut pas titiller ... Que faites-vous ?

      «Sans une once de réflexion, le stratagème du Diable étant toujours plus judicieux que celui de Dieu... La souffrance faisant parti d'un morne quotidien, j'épargnerai le descendant d'Adam, trop précieux et trop indispensable pour mes sombres desseins. Car si mon virtuel repas s'avère être aussi prestigieux que sa réputation, il se peut qu'il vienne à bout de mes frères de sang, qui sait...»

      2/ L'une de vos victimes vous supplie de l'épargner, quelle sera votre réaction ?

      « Le sacrifice est une croyance inébranlable mon enfant... Tu sers ton peuple en me donnant ta vie, car de ton sang, naitra la main qui s'abattra sur mes semblables... Alors danse mon petit... Danse pour moi...»

      3/ Un sorcier vous offre la possibilité de reprendre possession d'une vie humaine, qu'en faites-vous ?

      «Rire au nez ? Peut être... Ou bien lui faire ravaler ses paroles si tardives et si inutiles à présent. La douceur n'est qu'un aspect qui ne peut s'exprimer en présence d'inepties d'une telle envergure... »

      4/ Vous êtes trahis par l'un des vôtres, comment réagissez-vous ?

      «La froideur des canines assérées de l'animal qui m'habitent vengeront l'inconscience du parjure sans une once de compassion... La confiance est mon bien le plus précieux, brisé ce présent serait un blasphème inacceptable qui ne pourrait rester impuni... »

      5/ L'enfer c'est comme ...

      «Une douce caresse à laquelle on aurait déjà trop goûté. Une odeur familière et étrangement dérangeante qui saisit la gorge et y déverse un fin filet carmin, expression d'une peur qui ne peut s'épancher convenablement, trop forte et trop virulente...»


  • VI. THE REAL ME :


      PRENOM / PSEUDO : Candice, alias Ptit Bib
      AGE : 17 ans
      AVATAR : Diane Kruger
      PRESENCE MOYENNE SUR LE FORUM SUR 7 : 8 ?
      COMMENT AVEZ-VOUS CONNU LE RPG ? Par un partenariat avec ROS
      DES SUGGESTIONS ? Pas pour le moment !

      Spoiler:
       


Dernière édition par Isis le Mer 2 Avr - 21:37, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://labulle.forums-actifs.net
Rain Sheppard
[ ETERNAL ADMIN • ]
avatar

Nombre de messages : 196
GROUPE ? : Chasseurs
EMPLOI ? : Hunter *
HUMEUR ? : In Mood To Kill
Date d'inscription : 23/02/2008

IDENTITY CARD
Love ?: Vodka PLEASE !
Something to say about YOU ?:

MessageSujet: Re: ~ Isis ~ SalVatioN'S Fac£ ~   Lun 31 Mar - 0:43

Bienvenue Wink
Bonne continuation pour ta fiche ^^

_________________
[list]" Hey dude ! Want a little travel to Hell ? "
[/list:u]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://e-monsite.com/fr0zen
Hell Clarks

avatar

Nombre de messages : 238
Age : 35
GROUPE ? : Chasseurs
HUMEUR ? : Massacrante =)
Date d'inscription : 23/02/2008

IDENTITY CARD
Love ?:
Something to say about YOU ?:

MessageSujet: Re: ~ Isis ~ SalVatioN'S Fac£ ~   Lun 31 Mar - 7:36

Bienvenue à toi =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isis

avatar

Nombre de messages : 16
GROUPE ? : ~ As DarK As NighT ~
EMPLOI ? : ~ BloodY SuckeR ~
HUMEUR ? : ~ Noir£ ~
Date d'inscription : 30/03/2008

IDENTITY CARD
Love ?: ~ MY SELFISH ~
Something to say about YOU ?:

MessageSujet: Re: ~ Isis ~ SalVatioN'S Fac£ ~   Mer 2 Avr - 21:37

Merci !! Et voilà ! Terminé !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://labulle.forums-actifs.net
Rain Sheppard
[ ETERNAL ADMIN • ]
avatar

Nombre de messages : 196
GROUPE ? : Chasseurs
EMPLOI ? : Hunter *
HUMEUR ? : In Mood To Kill
Date d'inscription : 23/02/2008

IDENTITY CARD
Love ?: Vodka PLEASE !
Something to say about YOU ?:

MessageSujet: Re: ~ Isis ~ SalVatioN'S Fac£ ~   Jeu 3 Avr - 14:00

    Absolument rien à redire, cette fiche est parfaite I love you j'aime beaucoup ta façon d'écrire Smile

    FICHE VALIDEE

    Bon rp' Wink

_________________
[list]" Hey dude ! Want a little travel to Hell ? "
[/list:u]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://e-monsite.com/fr0zen
Isis

avatar

Nombre de messages : 16
GROUPE ? : ~ As DarK As NighT ~
EMPLOI ? : ~ BloodY SuckeR ~
HUMEUR ? : ~ Noir£ ~
Date d'inscription : 30/03/2008

IDENTITY CARD
Love ?: ~ MY SELFISH ~
Something to say about YOU ?:

MessageSujet: Re: ~ Isis ~ SalVatioN'S Fac£ ~   Jeu 3 Avr - 15:04

Merci beaucoup Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://labulle.forums-actifs.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ~ Isis ~ SalVatioN'S Fac£ ~   

Revenir en haut Aller en bas
 
~ Isis ~ SalVatioN'S Fac£ ~
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Isis
» I don't love you like I loved you yesterday ? ISIS
» Seth a une soeur : Isis !
» Isis Nial, en vie aux dernières nouvelles....[Terminé]
» Chantonner tranquillement face aux fleurs [Pv : Alex, Lou, Isis, Midori !]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
E T E R N A L S U N S H I N E :: A V A N T . D E . C O M M E N C E R :: LET ME INTRODUCE MYSELF :: WELCOME TO HELL HONEY-
Sauter vers: